Dzif’art

Le blog de Hortense ATIFUFU

 

Chevalier Boufar en fin de course

extraitchevalierboufar.jpgL’Association les Rencontres Théâtrales de Sokodé (ARETHES) a présenté hier au Centre Culturel Denyigba de Lomé la pièce « Chevalier Boufar ». La représentation a bouclé ainsi au centre de l’auteur de « La Charcuterie de la République » une tournée artistique dans la sous région. Cette création est la résultante d’un projet de formation théâtrale de onze mois à Sokodé. Le projet culturel a été financé par l’Union Européenne à hauteur de 30 millions de F CFA.Lire la suite...Alpha Ramsès Pour le metteur en scène Alpha Ramsès c’est un travail médiocre eu égard au soutient financier et au potentiel humain mobilisé à  propos. D’ailleurs Essohanam KOUTOM directeur de ARETHES a déclaré que les différents ateliers ont regroupé au total 50 participants venus des cinq régions économiques du Togo à l’exception de Lomé. L’Association priorise les villes de l’intérieur du Togo ceci pour lutter contre l’inégalité des compétences artistiques qui existent.

Le Togolais Luc Koubidina dans le « Chevalier Boufar » a mis en scène la magouille qui se trame sous les projets communautaires. Leur réalisation se fait contre le pouvoir de vote des populations locales. Malheureusement, les maîtres d’œuvre s’enrichissent avec ces divers projets de développement. Ils produisent des factures fictives et ils réalisent les besoins locaux avec peu de sous et le travail est finalement mal fait.

Des noms d’acteurs comme Boufar, Saraka plantent le décor de cette pièce de théâtre. Boufar, une personne avide d’argent et Saraka en langue malinké, le Dioula signifie l’aumône. Des expressions comme « Dowè est offensé par des intérêts…, si on ne peut pas tuer le voleur, il faut l’aider à transporter son butin… » sont illustratives.

Les localités de la région ont vu leur projet réalisé à l’exception de Dowè, un village dont les habitants refusent de se plier aux exigences des décideurs. Un homme croyant bien faire est allé négocier la réalisation d’un projet d’eau potable contre un pourcentage de 40% et son épouse a échappé aux assauts sexuels du maître d’œuvre Boufar.

harcèlement BoufarFinalement tous ont été pris la main dans le sac.

« Chevalier de Boufar » est la pièce en compétition pour les RETHES, les Rencontres Théâtrales de Sokodé, un festival international de théâtre et de danse dont le lancement a eu lieu également hier. Les manifestations sont prévues du 08 au 15 novembre 2006.

Pour la quatrième édition des RETHES, en plus des ateliers, des foras, un concours scolaire est en perspective. Cette compétition inter-établissements de Sokodé a pour thèmes la lutte contre le paludisme, la scolarisation de la jeune fille et le harcèlement en milieu scolaire.

Le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Niger et le Togo sont annoncés pour ces RETHES 2006.

Dans : Actualités
Par Hortense ATIFUFU
Le 25 octobre, 2006
A 19:18
Commentaires : 0
 

Répondre

 
 

mamzelle Sic |
CC CREATIONS I |
KattyMosaik |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Yaya Mbilé
| ABRACADA ...
| Bienvenue sur le site de Te...